Accommodation Chez François ou quand le rêve devient réalité

Imaginez la scène : un couple tout énervé fait une entrée remarquée dans votre dépanneur pour valider ce qu’il croit être le billet gagnant d’un gros lot.

Tout le monde retient son souffle.

Puis, en deux secondes, le terminal confirme et c’est l’explosion de joie, surtout qu’il s’agit du deuxième gros lot Lotto Max à être gagné au Québec et qu’on parle ici d’une somme incroyable de… 60 millions $!

« C’est indescriptible le sentiment qu’on a, confie Nancy Tremblay. Autant les gagnants que nous, on a eu de la difficulté à le croire. C’est incroyable! » (source :  Transcontinental).

François Gauthier et Nancy Tremblay, gestionnaires du dépanneur Maestro Accommodation Chez François situé au Saguenay, ont vécu toute la gamme d’émotions depuis qu’ils ont vendu le billet gagnant du Lotto Max. Le gain est une chose, mais il y a aussi le tourbillon médiatique à gérer, une tempête de plusieurs semaines entre le moment de la confirmation du gain au Québec, la confirmation du dépanneur, celle des gagnants et les remises de chèque à l’un et à l’autre. Ce gros potentiel de visibilité, Loto-Québec a l’habitude de bien le gérer pour faire rêver la clientèle et renforcer le message « qu’un jour, ce sera votre tour ».

Ainsi, le 23 février dernier, Loto-Québec débarque sur les prémisses du dépanneur avec une musicienne, un sculpteur sur glace et des friandises afin de remettre officiellement aux propriétaires leur chèque de 600 000 $.

Loto-Québec est débarqué au dépanneur avec sa machine de relations publiques pour remettre le chèque aux propriétaires et, surtout, passer le message “qu’un jour, ce sera votre tour”. – Photo : Radio-Canada

Le dépanneur, qui affiche désormais fièrement son exploit sur son enseigne (voir photo) a vu ses ventes de loteries exploser depuis selon le directeur des ventes Est-du-Québec de Loto-Québec, Jacques Bordeleau (les clients s’imaginent sans doute que si ce dépanneur a été chanceux une fois, il peut l’être encore. Loto-Québec prend d’ailleurs la peine de leur rappeler, dans un communiqué, que ce n’est pas si fou car les chances de gagner le gros lot du Lotto Max sont toujours d’une sur 28 millions, peu importe l’endroit où les lots précédents ont été gagnés).

Le dépanneur Accommodation Chez François a adapté son enseigne pour souligner le fait qu’il a vendu le billet gagnant (source : Transcontinental).

Selon Transcontinental, le montant permettra aux propriétaires de compléter la rénovation de leur dépanneur.

« On a fait tout ça voilà un an et demi, le dehors, puis petit peu par petit peu, on le faisait en dedans. On avait le projet de déménager la caisse à l’intérieur, c’est ça qu’on va faire », explique la gérante Nancy Tremblay.

Une chance incroyable, certes. Toutefois, le gain est moins élevé qu’il y parait pour les propriétaires.

Rappelons que, il y a deux ans, Revenu Québec a changé unilatéralement les règles d’imposition pour que ces gains soient désormais considérés comme des revenus d’entreprise et non pas des gains de loterie non imposables, comme c’est le cas pour les gagnants.

De telle sorte que si les propriétaires souhaitaient l’empocher, ils auraient à verser diverses déductions complexes qui, au total, soustrairont vraisemblablement autour de 40 % du montant qui reviendra dans les coffres du gouvernement.

Si, en revanche, ils décidaient d’investir le montant dans les infrastructures, l’équipement, l’inventaire, l’immobilier ou autres, ils pourraient alors l’utiliser au complet et reporter l’impôt qui sera payable, comme à l’habitude, dans le cadre des déclarations d’impôt annuelles en fonction des pertes et bénéfices ainsi que des déductions à la source et/ou taxes sur les dividendes.

Ceux qui font véritablement le coup du siècle sont les gagnants du gros lot qui empochent un montant incroyable et surtout, non imposable! De quoi faire rêver, en effet.

Carl Villeneuve, 2e à partir de la gauche, et sa conjointe Marie-Josée Picard, 4e à partir de la gauche, du Saguenay., tiennent le chèque de 60 M$ du gros lot de Lotto Max, durant une conférence de presse le 13 février 2017 dans les bureaux de Loto-Québec. Le couple a décidé de partager le lot avec 11 membres de leur famille. Crédit: Presse Canadienne / Jacques Boissinot

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 530 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *