Salaire min. à 15$ en Ontario: Fermeture anticipée de dépanneurs

Lors d’un événement de presse tenu hier à Laval pour souligner l’agrandissement de son siège social et l’ajout de 200 emplois, le président exécutif du Conseil d’administration d’Alimentation Couche-Tard, Alain Bouchard, a dit anticiper des fermetures de dépanneurs en Ontario dans la foulée de l’annonce, la semaine dernière, d’une hausse du salaire minimum à 15$ en 2019.

«Oui, il y aura des fermetures. Je ne peux pas dire combien… Il y aura la disparition de plusieurs commerces en Ontario», a dit Alain Bouchard, selon le Journal de Montréal dans un article paru aujourd’hui.

M. Bouchard a admis que Couche-Tard pensait en avoir terminé avec les fermetures dans la province voisine du Québec, mais que l’annonce de la hausse du salaire minimum allait nécessairement en provoquer d’autres, selon le quotidien.

Il fallait s’y attendre : augmenter de 30 % le prix de la main d’oeuvre en deux an, est de la pure folie.

Mais à quoi la première ministre Mme Kathleen Wynne peut-elle bien penser quand elle prend de telles décisions?

Croit-elle que les Ontariens se porteront mieux avec moins d’emplois et moins de services?

Se lève-t-elle le matin en rêvant de commerces fermés le long des artères et avenues?

Préfère-t-elle voir les jeunes, les nouveaux arrivants et les travailleurs les moins expérimentés rester chez eux à ne rien faire plutôt que d’aller travailler?

Préfère-t-elle voir ses revenus de taxes fondre comme neige au soleil pour financer l’éducation et la santé?

Maintenant, si un géant comme Couche-Tard doit se résoudre à fermer des magasins, qu’en est-il de la légion de ses compétiteurs qui sont plus vulnérables et dépourvus des ressources immenses de son entreprise?

Ce pourrait être l’hécatombe… Et en quoi cela servira-t-il l’économie de l’Ontario?

Décidément, les mots nous manquent pour qualifier l’incompréhension face à de telles décisions si dépourvues de tout bon sens économique.

Pauvres Ontariens!

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 528 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *