53 nouveaux hypermarchés Walmart au Québec depuis 2011!

Deux décennies après l’ouverture de son premier magasin au Canada, Walmart s’est lancée en 2011 dans l’offre complète d’épicerie au Québec en y ouvrant les premiers « Supercentres » (source : Les Affaires). Depuis, ce mouvement n’a cessé de prendre de l’ampleur de sorte que le Québec compte aujourd’hui 53 Supercentres sur un total de 71 magasins Walmart, un ratio qui continue de croître.

Mine de rien, cela signifie en moyenne 10 nouveaux Supercentres par année!

Selon le Journal de Montréal, depuis que Walmart a entrepris la transformation de ses magasins en Supercentres, elle engrange 900 millions $ de ventes de plus par année et se hisse maintenant au 3e rang canadien en terme de distribution alimentaire.

Comme l’indique la Géocarte DepQuébec* — première à présenter une vue complète de tous les magasins — la localisation des nouveaux hypermarchés au Québec a été soigneusement planifiée pour rejoindre le plus grand bassin de consommateurs possibles :

  • 22 dans la région de Montréal
  • 7 dans la région de la Vieille Capitale
  • 4 en Outaouais
  • 2 à Sherbrooke, 1 à Trois-Rivières, 2 au Lac St-Jean, etc.
Supercentres Walmart au Québec
Les nouveaux Supercentres Walmart couvrent l’ensemble du territoire québécois, y compris les régions éloignées telles l’Abitibi, le Lac-St-Jean, le Bas-Saint-Laurent et la Beauce.

Les Supercentres offrent une imposante section alimentaire comprenant des fruits et légumes, des comptoirs de viandes, de charcuteries, de boulangeries, ainsi que des mets pour emporter. Ils regroupent à la fois les marchandises normalement disponibles dans les Walmart et une épicerie complète (fruits, légumes, viande, poissons et boulangerie). Ils sont reconnaissables à leurs deux entrées distinctes. Mais à l’intérieur, aucun mur ne sépare l’alimentation (20% de l’espace) de la marchandise générale (80%).

Cette expansion, conjuguée à la multiplication des Costco, exerce une grande pression sur les trois grands épiciers que sont Loblaw, Sobeys et Metro, étant donné la faible croissance de la population. «On a ébranlé leurs marges de profit. Ce n’est pas pour faire une guerre de prix, c’est notre mission à nous [d’avoir des bas prix]», dit Chantal Glenisson, qui observe «plus d’agressivité dans les circulaires» et «plus de cartes de fidélité» (source : La Presse).

Sobeys, entre autres, éprouvent des problèmes d’ajustement au marché : on l’a vu récemment lancer une campagne de baisses de prix dans ses supermarchés IGA en plus d’annoncer des coupures de personnel importantes.

Il est possible que cette croissance de Walmart ait affecté aussi les ventes des dépanneurs en général, mais ce sont principalement les autres supermarchés qui sont visés.

Au final, les consommateurs en ressortent gagnants : ils ont plus de choix, de meilleurs prix et des chaînes dynamisées qui ne peuvent rien prendre pour acquis.

 

 

*Note : pour visualiser les supercentres Walmart sur la Géocarte DepQuébec, cliquez ICI et une fois dans la carte, entrez « supercentre » dans le champ « Nom de l’entreprise ».

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 523 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *